« Auto’Mate » ou le ravitaillement autonome de drones

Ravitaillement DT-25
Un des drones-cibles DT-25 de la campagne d’essais. Crédit : D. Malti - Aerospatium.
Airbus a mené avec succès en Espagne des essais de simulation de ravitaillement autonome en vol de plusieurs drones à partir d’un A310 MRTT. La technologie, développée au sein de sa filiale UpNext, fait notamment appel à l’intelligence artificielle.

Le 21 novembre, au centre d’essais d’El Arenosillo, à Huelva, près de Séville, Airbus a réalisé une série d’essais pour préparer la technologie de ravitaillement autonome « Auto’Mate », développée au sein de sa filiale UpNext. Elle s’applique à des drones préfigurant les effecteurs déportés de type « ailier fidèle » (« loyal wingman ») qui accompagneront les futurs avions de combat.

Airbus maîtrise déjà parfaitement le ravitaillement automatisé des avions de combat, comme démontré encore récemment à Singapour. Il faut maintenant étendre cette capacité aux drones et effecteurs déportés. Les tests ont impliqué jusqu’à cinq drones-cibles DT-25, d’environ de 130 kg et 2,5 m d’envergure, dont trois réels et deux virtuels, jouant le rôle de récepteurs.

Cet article compte 900 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Ravitaillement autonome de drones avec « ...
Invité

[…] Airbus a mené avec succès en Espagne des essais de simulation de ravitaillement autonome en vol de plusieurs drones à partir d’un A310 MRTT.  […]