Aviation électrique : un cadre réglementaire à construire

A l'image de l'E-Fan, qui franchit ici la Manche en juin 2015, les aéronefs à propulsion électrique arriveront bientôt en opérations. Crédit : Airbus Group.
Alors que la propulsion électrique commence à prendre une place grandissante dans l’aéronautique, les autorités régulatrices se saisissent de la question.

Bien que l’aviation ait atteint une maturité technologique certaine avec le moteur thermique, nombre d’acteurs commencent à regarder plus loin. La propulsion électrique, qui permettrait de se dédouaner des contraintes écologiques et économiques du pétrole, fait naturellement partie des solutions étudiées. Elle était ainsi au cœur d’une soirée organisée fin novembre à Paris par l’Aéroclub de France, intitulée : « L’aviation à propulsion électrique : état de l’art et projets en France ». Les exposés présentés à cette occasion ont mis en évidence que si des évolutions technologiques sont nécessaires, c’est aussi le cas pour la réglementation. Celle-ci doit fournir un cadre adapté au développement de cette nouvelle forme d’aviation.

Cet article compte 1 200 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE