Le Canada et l’Europe préparent le retour du 737 MAX

737 MAX Norwegian
Un des 737 MAX de Norwegian. Crédit : Norwegian.
Après la FAA, ses homologues au Canada et en Europe ont effectué des vols d’essais pour une éventuelle recertification du 737 MAX, prélude à un possible retour en service commercial du monocouloir de Boeing.

Est-ce le bout du tunnel pour le 737 MAX ? Après les États-Unis, le Canada et l’Europe ont entamé le processus de certification du Boeing 737 MAX, cloué au sol depuis mars 2019 après les crash de Lion Air et d’Ethiopian Airlines, et leurs 346 victimes. Le 26 août, Transport Canada, le régulateur canadien, a effectué ses vols d’essai les 26 et 27 août dans la région de Seattle. L’EASA, son homologue européen, devait débuter les siens le 7 septembre, au Canada, mais a déjà effectué des vols d’essai sur simulateur en Grande-Bretagne, sur l’aéroport de Gatwick.

« Transport Canada ne lèvera pas les restrictions de vol sur le Boeing 737 MAX 8 tant que le ministère ne sera pas pleinement convaincu que toutes les préoccupations en matière de sécurité ont bien été traitées par le constructeur et la FAA (Federal Aviation Administration), et que des procédures et une formation améliorées pour les équipages seront en place », a fait savoir le ministre des Transports Marc Garneau, dans un communiqué le 28 août.

Cet article compte 850 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar