L’ESA remporte son pari à la ministérielle de Séville

Conseil ESA Séville
Réunion du conseil de l'ESA au niveau ministériel à Séville. Crédit : S. Corvaja - ESA.
Les 22 États membres de l’ESA se sont séparés le 28 novembre à l’issue de deux ans de négociations, dont deux jours sur place, à Séville, sur un constat de succès. L’objectif était de lever 14,26 Md€ et finalement les ministres en ont accordé 14,39 Md€. Dans le détail, certains programmes ont été largement sursouscrits et d’autres ont eu plus de difficultés à trouver un financement.

Le Conseil ministériel de l’ESA s’est ouvert le 27 novembre à Séville sous une co-présidence franco-portugaise, avec de nombreuses délégations annonçant fièrement qu’elles allaient augmenter leur contribution au programme spatial européen, mentionnant pour la première fois, avec un bel ensemble l’effet multiplicateur de ces investissements sur leur industrie en général.

Parfois, cet enthousiasme pour le spatial a même dérapé, comme lorsque la Hongrie a annoncé son intention de faire voler un astronaute national sur la Station spatiale internationale… via un accord hors-ESA avec la Russie !

Le résultat des courses est positif dans l’ensemble : l’objectif était de réunir 12,5 Md€ sur trois ans et 14,3 Md€ sur cinq ans. Les chiffres finaux présentés tout sourire étaient à la hauteur des espérances de Jan Wörner, directeur général de l’ESA : 14,4 Md€ et 12,4 Md€ (cf. tableau).

Cet article compte 1 420 mots et un tableau.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
Thomas Pesquet et Matthias Maurer, futurs locataires européens de l’ISS – Rêves d'Espace
Invité

[…] Pour les autres annonces du conseil européen, allez voir le blog d’Eric et les sites spécialisés comme Aerospatium. […]