IAG confirme sa méga-commande de 737 MAX

MAX10 IAG
Atterrissage du 737 MAX10 au Boeing Field. Crédit : Boeing.
Après presque trois ans d’attente, IAG a confirmé sa grande commande de 737 MAX, offrant un ballon d’oxygène à Boeing, qui peine toujours à se relancer avec son monocouloir, notamment en Chine.

IAG sourit à Boeing quand China Southern Airlines l’inquiète. La maison mère de British Airways a confirmé la méga-commande de 737 MAX annoncée il y a près de trois ans au salon du Bourget 2019, mais revue à la baisse et avec une ristourne « substantielle » à la clé. Elle va prendre livraison de cinquante 737 MAX8-200, la version densifiée du monocouloir de Boeing, et 737 MAX10, le plus grand de la gamme, avec une option pour cent appareils supplémentaires. Pour faire oublier l’image ternie du 737 MAX, les modèles sont toutefois mentionnés sous la forme « 737-8-200 » et « 737-10 ».

International Airlines Group, qui opère exclusivement des Airbus sur le moyen-courrier, ne précise pas quelle compagnie exploitera ces appareils. Outre British Airways, le groupe est propriétaire d’Iberia, de Vueling et d’Aer Lingus. Les livraisons doivent s’étaler entre 2023 et 2027.

Cet article compte 640 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE