ILS face à un carnet de commandes vide

Proton ILS Eutelsat 5 West B MEV
Fermeture de la coiffe du Proton sur le satellite Eutelsat 5 West B et le remorqueur MEV-1. Crédit : ILS.
Le dernier succès de Proton a achevé d’assécher le carnet de commandes d’ILS pour le lanceur lourd. Son patron Kirk Pysher a d’ailleurs démissionné dans la foulée du lancement.

Sitôt le succès du lancement d’Eutelsat 5 West B et du remorqueur MEV-1 confirmé, GKNPTs Khrounitchev, actionnaire majoritaire russe, a annoncé la démission de Kirk Pysher, qui présidait International Launch Services (ILS) depuis septembre 2015. Ancien de Boeing, Kirk Pysher avait lui-même remplacé Phil Slack, en poste depuis 2012. Il sera provisoirement remplacé par John Palme, directeur des opérations.

Ce départ renforce l’impression que l’entité américano-russe, fondée en 1996 par Lockheed Martin et Khrounitchev pour détrôner Ariane en lui opposant le Proton russe et l’Atlas américain, a atteint le bout du chemin, treize ans après le retrait du lanceur américain de l’équation.

Cet article compte 670 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar