La Croatie confirme l’achat de douze Rafale d’occasion

Deux Rafale au standard F3R en configuration air-air. Crédit : A. Pecchi - Dassault Aviation.
Le Rafale a désormais son cinquième client à l’export, le deuxième au sein de l’Otan, avec la décision prise par Zagreb d’acheter douze avions d’occasion. Cette nouvelle ponction sur sa dotation risque d’affaiblir l’effectif de l’Armée de l’Air et de l’Espace et ne sera compensée qu’avec l’introduction du nouveau standard F4. Mise à jour de l’article du 21 mai.

Le gouvernement croate a confirmé être prêt à entrer en négociations avec la France pour l’achat de douze avions de combat Rafale de seconde main, prélevés sur la dotation de l’Armée de l’Air et de l’Espace française. L’annonce officielle a été faite le 28 mai, jour des forces armées en Croatie, mais la décision en faveur de l’avion de combat de Dassault Aviation a été prise le 20 mai à l’occasion d’une session du Conseil de défense croate, selon le quotidien national Jutarnji list.

Douze appareils de moins de dix ans seront commandés, tous au standard F3R, dont les six premiers livrables en 2024 si un contrat définitif peut être signé avant la fin de l’année. Un second lot de six doit suivre dès l’année suivante. La formation des pilotes pourrait commencer dès l’an prochain.

Cet article compte 960 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE