La France teste sa dissuasion nucléaire

L'ASMPA sur un Rafale des Forces aériennes stratégiques. Crédit : C. Amboise - Sirpa Air.
Pour la première fois depuis deux ans, la France a testé un missile de croisière à capacité nucléaire en conditions réalistes. Un tir de missile balistique pourrait suivre dans l’année.

Un tir de démonstration du missile nucléaire ASMPA, de MBDA, a été effectué avec succès le 4 février par les Forces aériennes stratégiques françaises. Ce tir d’évaluation des forces (TEF) a été réalisé dans un contexte stratégique tendu, deux jours après l’expiration de l’ultimatum lancé par Washington à Moscou sur le respect des contraintes liées aux missiles de croisière à capacité nucléaire dans le cadre du traité INF de 1987.

La mission, d’une durée inédite de plus de onze heures, a été menée par un Rafale B de l’Escadron de chasse 2/4 « La Fayette ».

Cet article compte 460 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE