Modules européens pour astronautes américains

Le premier module de service européen de la capsule Orion, en cours d'intégration à Brême. Crédit : Airbus DS.
L’ESA a commandé à Airbus un deuxième module de service pour la capsule Orion de la Nasa. Il servira à un vol habité vers la Lune en 2016, mais ne sera peut-être pas le premier dans ce rôle.

Conséquence directe des décisions prises par les ministres des États-membres de l’ESA à Lucerne, en décembre dernier, un contrat de 200 M€ a été signé le 16 février avec Airbus Defence & Space pour la réalisation d’un deuxième exemplaire du module de service européen (ESM) de la capsule interplanétaire Orion de la Nasa.

Dérivé du module de service des anciens cargos européens ATV, l’ESM servira d’élément de troc (« barter element ») pour que l’ESA puisse payer en nature à la Nasa les frais d’utilisation de la Station spatiale internationale.

Cet article compte 865 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE