Rolls-Royce préfère la rentabilité à l’électrique

Hydrogène Rolls-Royce
Test de turbine à hydrogène par Rolls-Royce au DLR à Cologne. Crédit : Rolls-Royce - DLR.
Le motoriste britannique Rolls-Royce a réalisé une performance boursière exceptionnelle après des années de vache maigre. Son patron a décidé de tout mettre en œuvre pour améliorer la rentabilité de l’entreprise, quitte à sacrifier certaines technologies.

Changement de cap pour Rolls-Royce. Après avoir frôlé la faillite en 2020, touché le fond de l’indice de la Bourse de Londres et changé de patron, l’année 2023 est celle du retour en force pour le motoriste britannique. Sous la houlette de l’ancien patron de BP, Tufan Erginbilgiç, le groupe a réalisé la meilleure performance financière de la Bourse européenne, avec une progression de 190 % de son action sur un an. En annonçant vouloir « une organisation plus allégée et efficace », et jusqu’à 2 500 suppressions de postes, le nouveau patron a enthousiasmé les investisseurs lors d’une journée qui leur était consacrée fin novembre.

Cet article compte 820 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Rolls-Royce préfère la rentabilit...
Invité

[…] Le patron du motoriste britannique Rolls-Royce, Tufan Erginbilgiç, veut tout mettre en œuvre pour améliorer la rentabilité de l’entreprise.  […]