Rolls-Royce essaie de sauver son avenir

Rolls-Royce
Le Trent XWB qui équipe l'A350. Crédit : Rolls-Royce.

Le motoriste britannique est loin de voir la sortie du tunnel. Après avoir annoncé fin août une perte semestrielle quasiment équivalente à son chiffre d’affaires (5,3 Md£ pour un CA de 5,8 Md£), Rolls-Royce cherche maintenant des moyens de se refinancer. L’industriel de Derby touche la majorité de ses revenus en fonction des heures de vol de ses moteurs. Or les prévisions de reprise du trafic long-courrier, sur lequel Rolls-Royce est le leader du marché, ont été revues à la baisse pour les deux prochaines années.

Roll-Royce a donc souscrit un prêt de 2,5 Md£ et cherche désormais à se recapitaliser à hauteur de 5 Md£, notamment pour affronter des échéances de dettes de presque 4 Md£ en 2021. Avant la crise, l’entreprise avait déjà dû passer plus de 2 Md£ de charges en raison des problème du Trent 1000 qui équipe les 787. C’est donc une entreprise déjà fragile qui doit affronter les conséquences de la crise du Covid. Les décisions sont drastiques, avec le départ de 10 000 salariés, dont 4 000 sont déjà licenciés.

Mais ces mesures ne seraient pas suffisantes : selon les analystes de JP Morgan, le motoriste aura besoin de 6 Md£ en liquidités pour passer la période. Ce montant colossal dans un marché incertain sera difficile à trouver. D’un autre côté, le poids industriel de Rolls-Royce en Grande-Bretagne plaide en faveur d’un soutien d’État. En 1971, Londres avait déjà nationalisé Rolls-Royce, et garde depuis une golden share pour éviter toute prise étrangère de contrôle menaçant la souveraineté de l’entreprise, et du Royaume-Uni.

Des solutions alternatives sont apparues, avec notamment le rapprochement possible du motoriste avec l’industriel BAE. La création d’un champion de l’aéronautique et de la défense aurait un sens industriel, au moment où BAE annonce vouloir passer à 2 500 personnes l’équipe en charge du développement du futur chasseur Tempest, qui fédère depuis quelques temps des intérêts européens.

Poster un Commentaire

avatar