Rouage industriel

Avec la publication de ce n°184, la rédaction d’Aerospatium est fière de boucler sa huitième année de parution. Avec le numéro précédent, nous avons également passé la barre des 4 000 articles publiés. Nous célébrons aussi notre adhésion à Aerospace Valley.

Un magazine membre d’un pôle de compétitivité ? C’est la conséquence logique d’une réalité que beaucoup persistent à ignorer : la presse spécialisée fait partie de l’industrie, et elle y joue même un rôle stratégique. Elle est la connexion entre les acteurs du secteur. Elle fait passer les informations et les analyses qui ne ressortent ni de la communication, ni des rapports, ni des contrats. Elle est aussi la fenêtre par laquelle le monde extérieur peut appréhender la situation et les enjeux.

Or il n’est pas rare d’entendre les décideurs de l’aéronautique et du spatial déplorer que le grand public, ou les décideurs politiques, ne comprenne pas pleinement leur situation et leurs besoins. Est-ce à dire que la presse spécialisée ne joue pas bien son rôle ? C’est hélas le cas, car elle a été profondément affaiblie.

La consolidation du secteur et l’arrivée d’Internet ont tari la manne des annonceurs, causant la disparition du modèle classique de la presse en kiosque. Les grandes rédactions ont réduit la voilure. Elles se sont débarrassées de leurs spécialistes, capables de comprendre et de traiter l’actualité. Aujourd’hui, si l’on a besoin de faire une synthèse sur un sujet précis, on interroge ou l’on fait venir en plateau un journaliste d’un des rares médias spécialisés subsistant pour profiter de son expertise sans avoir à rémunérer celle-ci.

Pour informer sur le secteur, la presse doit être au contact de celui-ci. Cela a toujours été et restera le choix d’Aerospatium.

Bonne lecture avec ce dernier numéro de 2023. Rendez-vous le 19 janvier pour le n°185. Et d’ici là, passez un joyeux Noël et de bonnes fêtes de fin d’année.

PARTAGER
0 0 votes
Évaluation de l'article
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent most voted
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Meder
Meder
5 mois plus tôt

Analyse intéressante. Ajouter à cela les enjeux de la maitrise de l’espace qui ressemble de + en + à Star Wars avec de nouveaux entrants inattendus. La peur que le ciel nous tombe sur la tête n’est plus une image par Toutatis…