Safran et MTU s’accordent sur le moteur du NGF

NGF
La silhouette du NGF souligne la double motorisation de l'appareil. Crédit : V. Almansa - Dassault Aviation - Eridia Studio.
L’accord trouvé par Safran et MTU sur les moteurs du futur avion du Scaf confirme les décisions prises précédemment.

Le chemin aura été plus long que prévu mais les deux motoristes ont finalement réussi à conclure. Conformément aux accords passés en février dernier, puis officialisés en juin lors du salon du Bourget, les deux entreprises vont travailler ensemble sur les moteurs du futur avion de combat européen (NGF), qui sera inclus dans le système combat aérien futur (Scaf).

Selon les termes de l’accord dévoilé le 3 décembre, « Safran aura la responsabilité d’ensemble de la conception et de l’intégration du moteur et MTU Aero Engines sera leader pour les services ». Une coentreprise à 50/50 sera créée fin 2021 pour assurer le développement, la production, les services de maintenance et l’après-vente du moteur du futur NGF.

Cet article compte 490 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE