Un précurseur du GPS futur

Le satellite NTS-3. Crédit : J. Lutz - AFRL.

L’équipementier américain Harris, spécialiste des antennes et des systèmes d’imagerie – depuis le rachat d’Exelis en février 2015 – a été choisi par l’US Air Force Research Laboratory (AFRL) comme maître d’œuvre du satellite expérimental NTS-3 (Navigation Technologies Satellite). Northrop Grumman Innovation Systems (ex-Orbital ATK) fournira la plateforme ESPA-Star, testée en vol avec le micro satellite Eagle (ESPA Augmented Geostationary Laboratory Experiment) lancé le 14 avril 2018.

Le satellite doit tester différentes technologies pour assurer la résilience du système de navigation américain, parmi lesquelles des antennes expérimentales, la programmation et la sécurisation des signaux, une autonomie accrue et le recours à un segment sol commercial.

Cet article compte 200 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar