Le premier satellite « tout plasmique » rejoint l’orbite géostationnaire

Eutelsat 172B en transfert géostationnaire à l'aide de ses moteurs plasmiques disposés au bout de bras déployables. Crédit : Airbus DS.
Eutelsat 172B, le premier satellite commercial à propulsion entièrement électrique de fabrication européenne, est parvenu sur son orbite définitive après quatre mois de manœuvres, établissant un nouveau record pour ce type de propulsion.

Lancé par Ariane 5 le 1er juin, Eutelsat 172B est le premier satellite Eurostar E3000EOR (Electric Orbit Raising) produit par Airbus Defence & Space. Sa propulsion est assurée par cinq moteurs plasmiques SPT-140 fournis par le motoriste russe Fakel : deux paires (un principal et un de réserve) au bout de bras déployables de 5 m de long et un à la base de la structure de la plateforme.

Cet article compte 730 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE