Boeing s’organise pour renforcer la sécurité de ses avions

737 MAX
La chaîne de production des 737 MAX à Renton. Crédit : Boeing.
Épinglé par le NTSB, qui veille à la sécurité des transports aux États-Unis, Boeing tente de garantir la sécurité de ses avions en restructurant son organisation interne.

En attendant la reprise des vols du 737 MAX, Boeing s’active pour se mettre au clair sur la sécurité de ses avions. L’avionneur a été gravement mis en cause après le crash des appareils de Lion Air et Ethiopian Airlines, qui ont fait 346 morts.

Son P-DG Dennis Muilenburg a dévoilé le 30 septembre une nouvelle organisation interne conçue pour améliorer son efficacité sur ces questions, dans la foulée de la création d’un comité interne pour la sécurité (ASC : Aerospace Safety Committee) le 25 septembre dernier.

Cette organisation, dite « Products and Services Safety », sera dirigée par Beth Pasztor, qui travaille depuis 34 ans chez Boeing. Elle va concentrer les responsabilités en matière de sécurité, aujourd’hui disséminées parmi différentes équipes dans les divisions opérationnelles de l’avionneur.

Cet article compte 800 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE