L’Allemagne débloque le budget de l’Eurodrone

Drone Male Eurodrone Euromale
Crédit : Airbus.
Le contrat pour le développement du drone Male (Moyenne altitude longue endurance) européen a été approuvé, non sans mal, par son principal bâilleur de fonds. L’Eurodrone n’est pas sorti d’affaire pour autant, car Berlin a mis des conditions et les autres partenaires n’ont pas résolu tous leurs désaccords.

En octobre, Joël Barre, le patron de la Délégation générale pour l’armement (DGA), s’était déclaré confiant dans la capacité de partenaires européens de boucler avant la fin de l’année le dossier du drone Male européen, alias « Eurodrone ». Il n’avait pas tout à fait tort puisqu’un projet de contrat entre les industriels a été finalisé en novembre et proposé aux gouvernements partenaires.

L’examen de ce contrat par les autorités nationales, en revanche, allait prendre un peu plus de temps. L’Allemagne, à la tête du projet depuis 2016, a fini par donner son feu vert le 14 avril, par un accord entre les partis de la coalition au sein de la Commission budgétaire du Bundestag débloquant une enveloppe de 3,1 Md€ pour le programme.

Si un accord similaire peut être obtenu des autres pays partenaires, un contrat effectif pourrait être signé avant la fin du trimestre.

Cet article compte 1 470 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE