Deux contrats pour l’avenir de la filière Ariane

Themis filière Ariane
Le démonstrateur Themis sera propulsé par trois moteurs Prometheus. Crédit : ESA.
L’ESA vient d’attribuer deux contrats à ArianeGroup pour préparer l’évolution d’Ariane 6 et le développement du lanceur destiné à lui succéder à terme.

Tandis que les éléments d’Ariane 6 sont préparés pour les premiers essais de système avant son vol inaugural dans un an, l’ESA et ArianeGroup s’organisent pour les évolutions à venir du nouveau lanceur ainsi que pour les bases technologiques qui permettront de préparer sa succession à terme. Deux contrats dans ce sens ont été signés le 17 mai entre l’agence spatiale européenne et le maître d’œuvre de la filière Ariane pour un montant total de près de 150 M€.

Le contrat le plus important, en montant, concerne le programme de moteurs cryotechniques à bas coût Prometheus, qui doit permettre à l’Europe de préparer les lanceurs qui succéderont à Ariane 6 dans la seconde moitié de la décennie. D’un montant de 135 M€, il doit couvrir la finalisation des essais au banc des deux premiers prototypes et le développement d’un ensemble de démonstrateurs du moteur pour des essais intensifs. Il s’agit de maîtriser pleinement la production de moteurs de nouvelle génération, à poussée modulable et adaptés à la réutilisation, et surtout optimisés pour une industrialisation à bas coût.

Cet article compte 730 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE