Avec Edge, les Émirats ont consolidé leur industrie de défense

Stand Edge
Le stand d'Edge décline onze des 25 marques du conglomérat. Crédit : Dubai Airshow.
En regroupant une bonne partie de leur industrie de défense sous le seul pavillon du conglomérat Edge, les Émirats ont créé l’événement au Salon de Dubaï.

Impossible d’y échapper en pénétrant dans le hall principal du salon, le stand du nouvel industriel de défense Edge est de loin le plus gros de l’exposition et son logo est décliné sur tous les documents et affichages à l’intention des visiteurs. Difficile d’imaginer que quinze jours plus tôt, ce géant de la défense émirienne n’existait pas encore officiellement.

Sa création remonte en effet au 5 novembre, mais avait été préparée de longue date. Le prince héritier d’Abou Dhabi et ministre de la Défense des Émirats, Mohammed ben Zayed Al Nahyane, a annoncé ce jour là le regroupement de 25 entreprises de défense, publiques ou privées, dépendant de trois entités d’État : l’Emirates Defence Industries Company, l’Emirates Advanced Investments Group et la holding Tawazun, spécialisée dans les compensations industrielles (offset) pour la création de capacités locales via des transferts de technologies. L’ensemble ainsi créée emploie plus de 12 000 personnes à travers les Émirats et génère un chiffre d’affaires de l’ordre de 5 Md$. Edge constitue donc dès l’origine un acteur majeur de la défense du pays.

Cet article compte 1 150 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar