H-3 : Le Japon a son nouveau lanceur

H-3 TF2
Décollage du H-3 pour son retour en vol. Crédit : Jaxa.
Près d’un an après l’échec de son vol inaugural, le nouveau lanceur japonais H-3, de Mitsubishi Heavy Industries, a accompli son retour avec une mission de qualification réussie de bout en bout.

Le 7 mars dernier, le premier H-3 décollait de Tanegashima pour un vol de qualification qui devait tourner court. Le second étage du lanceur développé par Mitsubishi Heavy Industries (MHI), sous l’égide de l’agence spatiale nationale, la Jaxa, ne s’est pas allumé. La charge utile, le satellite d’observation optique Alos 3 (Advanced Land Observation Satellite), alias Daichi 3, d’une valeur de 28 Md¥ (173 M€), a été perdu.

Le 17 février, le deuxième vol s’est déroulé sans incident. Le lanceur, en configuration 22S, avec deux accélérateurs à propergol solide SRB-A3, a décollé du centre spatial de Tanegashima, au sud de l’île du même nom, à 00 h 22 TU, à destination d’une orbite héliosynchrone à 675 km d’altitude. Cette fois-ci, le second étage cryotechnique, avec son moteur LE-5B-3 s’est parfaitement allumé au bout de 317 s de vol.

Cet article compte 1 330 mots et deux tableaux.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

H-3 : Le Japon a son nouveau lanceur | AERONAUT...
Invité

[…] Près d'un an après l'échec de son vol inaugural, le nouveau lanceur japonais H-3, de Mitsubishi Heavy Industries, a réussi son retour en vol.  […]