L’étude du SCAF est lancée

La maquette du FCAS a été présentée la première fois lors du salon Euronaval en 2018. Crédit : Dassault Aviation - V. Almansa.
Dassault et Airbus ont reçu notification le 6 février du contrat pour lancer l’étude de concept commune de l’avion de 5e génération européen SCAF.

Le SCAF se dessine à grand pas. La France et l’Allemagne ont notifié le tout premier contrat à Dassault Aviation et Airbus pour le programme de système de combat du futur SCAF ou FCAS. Cette étude débutera officiellement le 20 février pour deux ans.

Le communiqué annonçant cette notification a précisé les contours de ce futur système : il s’agira du « système d’armes prévu [qui] se composera d’un avion de combat de prochaine génération ultra performant collaborant avec un ensemble d’armements à la fois nouveaux et revalorisés, et d’un essaim de systèmes sans pilote (drones) interconnectés par un Cloud de Combat et un écosystème intégré dans une architecture dédiée de type systèmes de systèmes. »

Cette étude commune va permettre de conceptualiser les différentes capacités du SCAF et à jeter les bases de leur définition et industrialisation futures. L’objectif est celui d’une entrée en service opérationnelle à l’horizon 2040.

Des programmes de démonstrateurs doivent être lancés lors du prochain Bourget en juin.

Le lancement de cette étude a été annoncé à l’occasion de la visite du ministre de la défense allemand Ursula von der Leyen à Paris où elle s’est entre autre rendu chez Safran à Gennevilliers où se prépare le moteur de ce futur appareil.

Cet article compte 230 mots.

Poster un Commentaire

avatar