Les nacelles du 737 NG passées au crible

Un 737 NG de Southwest en atelier. Crédit : Boeing.
Les autorités américaines gardent un œil sur Boeing, et recommandent d’améliorer les nacelles de 737 NG à la suite d’un accident sur Southwest Airlines en 2018.

Boeing reste sous étroite surveillance des autorités de tutelle américaines. Le NTSB (National Transportation Safety Board) a recommandé d’améliorer la conception des nacelles moteurs des 737 NG après l’accident en plein vol d’un appareil de Southwest Airlines aux États-Unis en avril 2018, qui s’était soldé par la mort d’une passagère.

Une explosion non contenue du moteur gauche s’était produite peu après le décollage, dont le fuselage et un hublot avaient été transpercés par des débris, provoquant la dépressurisation de l’appareil et contraignant l’équipage à le poser en urgence.

Cet article compte 300 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar