Northrop Grumman absorbe Orbital ATK sous condition

Portant encore les couleurs d'Orbital ATK, l'avion porteur Stargazer avec le petite lanceur Pegasus XL porteur du satellite Icon, sur le point de quitter Vandenberg pour Kwajalein, le 6 juin 2018. Crédit : D. Herrera - US Air Force 30th Space Wing.
Orbital ATK est devenu Northrop Grumman Innovation Systems le 6 juin, au lendemain de l’approbation – sous condition – par les autorités américaines de son rachat par le groupe de défense.

Annoncée le 17 septembre dernier, l’acquisition par le groupe Northrop Grumman d’Orbital ATK a été autorisée par la FTC (Federal Trade Commission) le 5 juin et accomplie dès le lendemain. Le fournisseur de satellites, de lanceurs, de moteurs à propergol solide, de missiles et d’électronique de défense, est ainsi devenu la division Innovation Systems du groupe de défense, mais sa structure devra être aménagée pour éviter une situation de quasi-monopole dans le domaine de la propulsion solide.

Cet article compte 1 150 mots et un graphique.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar