Raytheon et UTC préparent leur mégafusion

Vue d'artiste du lancement d'un antimissile SM-3. Crédit : Raytheon.
Deux géants de l’aéronautique et de la défense, grands fournisseurs du Pentagone, se sont mis d’accord pour un « mariage d’égaux ». Raytheon et United Technologies pèseront ensemble 120 Md$.

À peine six mois après l’acquisition de Collins, le groupe United Technologies Corp. (UTC) se prépare à un nouveau changement de périmètre en annonçant le 9 juin ses fiançailles avec Raytheon en vue d’une fusion par échange de titres. Le mariage proprement dit devrait intervenir au premier semestre 2020, une fois que UTC aura achevé l’externalisation de ses activités non aérospatiales que sont le fabricant d’ascenseur Otis et le spécialiste de l’air conditionné Carrier.

En fusionnant leurs activités dans le secteur aéronautique et spatial, United Technologies et Raytheon devraient créer un nouveau géant du secteur en se plaçant derrière Lockheed Martin mais devant Boeing en tant que plus gros fournisseurs du Pentagone.

Cet article compte 850 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar