SpaceX prépare le premier lancement de Starlink

Starlink
Les démonstrateurs Tintin de la constellation Starlink sur l'adaptateur du satellite Paz. Crédit : SpaceX.
Un an à peine après le lancement de ses premiers démonstrateurs, SpaceX prévoit d’entamer le déploiement de sa mégaconstellation Starlink, face à OneWeb et à l’irruption surprise d’Amazon sur son marché.

Peu d’informations ont filtré sur la mission qui sera confiée à un lanceur Falcon 9 qui doit décoller de Cape Canaveral à la fin du mois de mai, si ce n’est qu’il devrait être dédié à la constellation Starlink. Le nombre de satellites qui sera embarqué est encore inconnu, tout comme la masse unitaire de ceux-ci.

Tout juste peut ont imaginer que l’orbite visée sera inclinée à 53°à la limite des azimuts accessibles de Cape Canaveral. Cette inclinaison avait été comme préalablement annoncée pour la première tranche de satellites définie dans le cadre de la licence obtenue de la FCC (Federal Communications Commission) le 29 mars 2018.

Selon celle-ci, SpaceX n’a plus que cinq ans pour déployer la première moitié des 4 425 satellites qui doivent composer sa constellation initiale.

À lire sur le même sujet :
– OneWeb prépare le passage à la vitesse supérieure
– Amazon s’invite sur le marché des constellations

Cet article compte 960 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar