Un A350F pour attaquer Boeing sur le fret

A350-900 A350F fret
L'A350 - ici le premier A350-900 de la compagnie World2fly - pourrait être décliné en version cargo. Crédit : P. Pigeyre - master films - Airbus.
Airbus veut défier Boeing sur le marché jalousement préservé de son rival : le fret aérien. Le constructeur aéronautique va lancer une version cargo de l’A350 afin de prendre solidement pied sur ce segment traditionnellement dominé par Boeing, mais pour lequel un marché de renouvellement est attendu à la faveur du durcissement de la réglementation environnementale.

« Le marché des avions cargo est mal desservi par Airbus aujourd’hui. Que fait-on quand on se rend compte de quelque chose ? On essaie de réagir », a déclaré Christian Scherer, le directeur commercial d’Airbus lors d’une conférence en ligne le 15 juin. L’A350 pourrait donner naissance à un excellent avion pour le fret, a-t-il déclaré, confirmant la rumeur qui courrait depuis quelques semaines. Le dernier-né de la gamme Airbus sur le long-courrier offre des capacités en termes de distance franchissable, d’emport en volume et de coûts d’exploitation qui en font « une très bonne plateforme pour transformer cet avion en cargo », a-t-il souligné.

L’avionneur européen serait en discussions avec plusieurs clients potentiels. « Nous avons des vents favorables dans nos ventes en vue de l’émergence d’un A350 cargo », a-t-il indiqué en assurant que plusieurs compagnies ont suggéré à l’avionneur de se lancer sur ce segment. Le patron d’Airbus, Guillaume Faury, l’avait déjà laissé entendre fin avril, en estimant qu’avoir un seul acteur sur ce marché – en l’occurrence Boeing – n’était « pas sain » et que l’industriel européen entendait apporter sa « contribution » pour faire évoluer cette situation. Bloomberg a rapporté qu’Airbus s’apprête à demander le feu vert de son conseil d’administration dans les prochaines semaines pour lancer le programme, qui pourrait officiellement voir le jour vers la fin de l’année.

Cet article compte 830 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE