Berlin veut redéfinir l’Union européenne

Patrio Bundeswehr
Entraînement des batteries Patriot en Crête. Crédit : Bundeswehr - D.C. Fischer.
Lors d’un grand discours à l’Université de Prague, le chancelier allemand Olaf Scholz a défini sa vision de l’Europe, qui bouleverse complètement le statu quo en faisant de l’Allemagne le pivot d’une Union très orientale.

Le président français Emmanuel Macron avait tenté le grand discours sur l’Europe à la Sorbonne, qui a fait « pschiit ». L’avenir dira ce qu’il adviendra de celui de Olaf Scholz, donné le 29 août à l’Université Charles de Prague. Se plaçant d’emblée sous les mânes du grand auteur tchèque Milan Kundera et les souvenirs terribles de la révolution de 1968, puis de la chute du rideau de fer, il s’est posé en refondateur de l’Union européenne. L’invasion de l’Ukraine par la Russie et la perspective d’hivers difficiles ont semble-t-il donné des ailes au social-démocrate, ministre d’Angela Merkel de 2007 à 2009 puis vice-chancelier entre 2018 et 2021.

Cet article compte 1 100 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
Union européenne : Berlin veut red&eacut...
Invité

[…] À Prague, Olaf Scholz a défini sa vision de l'Europe, bouleversant le statu quo pour faire de l'Allemagne le pivot d'une Union très orientale.  […]