Le Rafale n’a pas fini de s’exporter

Rafale
La Croatie recevra des Rafale au standard F3R. Crédit : C. Cosmao - Dassault Aviation.
L’exportation de douze Rafale d’occasion vers la Croatie a été entérinée par un accord et trois contrats signés le 25 novembre, mais l’année pourrait encore enregistrer d’autres accords d’exportation de l’avion de combat français, notamment aux Émirats arabes unis.

Comme annoncé le 28 mai à l’issue d’une compétition internationale, la Croatie va renouveler son armée de l’air grâce à l’acquisition de douze Rafale de seconde main, au standard F3R, prélevés sur la dotation de l’Armée de l’Air et de l’Espace (AAE). Un accord technique a été signé en ce sens par Florence Parly, ministre français des Armées, et son homologue croate, Mario Banožić, lors de la visite officielle du président Emmanuel Macron à Zagreb, le 25 novembre.

Cet accord technique s’accompagnait de trois contrats industriels entre le ministère de la Défense croate et les industriels Dassault Aviation, MBDA et Safran Electronics & Defense.

Cet article compte 1 320 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
Rafale : Après la Croatie, il n'a pas fi...
Invité

[…] L'exportation de douze Rafale d'occasion vers la Croatie a été entérinée par un accord et trois contrats signés à Zagreb le 25 novembre.  […]