Spaceflight réalise sa première mission « charter » sur Falcon 9

La mission SSO-A de Spaceflight Services a permis de déployer 64 micro et nanosatellites. Crédit : Spaceflight.
Le lancement du Falcon 9 du 3 décembre a permis à Spaceflight Services de réaliser son premier vol mutualisé sans charge utile principale.

Le client de SpaceX pour son 19e vol de l’année n’était pas nouveau mais c’était la première fois qu’il retenait à lui seul l’ensemble de l’espace sous la coiffe, avec 64 charges utiles (cf. tableau). Cette configuration inédite, qui devrait se généraliser avec la multiplication des constellations de micro et nanosatellites, semble avoir été rentable pour l’organisateur de ce lancement mutualisé.

Spaceflight Services est un des principaux courtiers en capacités de lancements dans le monde avec le néerlandais ISILaunch Services, filiale d’Isis (Innovative Solutions in Space), et le russe GK Launch Services, coentreprise de Glavkosmos et Kosmotras. En septembre 2015, il a signé avec SpaceX un contrat pour un vol dédié « SSO-A » prévu initialement au second semestre 2017, ce qui lui a valu un temps le surnom de « l’Express héliosynchrone de 2017 ». Le courtier se chargeait par la suite de revendre la capacité à ses propres clients et de s’organiser pour qu’un maximum d’entre eux soient prêts en temps et en heure.

Cet article compte 1 350 mots et un tableau.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
Troisième vol d'un étage de Falcon 9 – Information
Invité

[…] SpaceX progresse dans la réutilisation des étages de la dernière version de son Falcon 9. Un premier étage a ainsi réalisé son troisième lancement pour une mission qui marquait en outre le premier vol mutualisé organisé par Spaceflight Services. […]