Toujours pas d’accord industriel sur le Scaf

Scaf NGF
Vue d'artiste non-officielle de ce à quoi pourrait ressembler le NGF Marine. Crédit : CC - Rama.
D’une annonce triomphale à un démenti très médiatique, les discussions sur la deuxième phase du Scaf semblent progresser effectivement, mais sans qu’un accord industriel soit encore signé.

Accord ou pas accord ? Sur le Scaf (FCAS pour les Allemands), la confusion est de mise. Le feuilleton a débuté le vendredi 18 novembre par un communiqué du ministère allemand de la Défense annonçant un accord sur la poursuite du programme de futur avion de combat.Du côté d’Airbus, après la fermeture de la Bourse vendredi soir, l’entreprise « a confirmé que les discussions entre l’industrie et les gouvernements sur la prochaine phase du FCAS sont terminées, ce qui représente un grand progrès pour ce programme modèle dans le domaine de la défense ».

Puis, lors du week-end, l’Élysée salue « un grand pas en avant »… mais ne précise pas la nature de l’accord, rappelant au passage que la France devait rester leader du programme. Pendant ce temps, silence du côté de Dassault Aviation, maître du NGF (Next Generation Fighter), l’épine dorsale du Scaf.

Cet article compte 730 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
SCAF : Toujours pas d'accord industriel | DEFEN...
Invité

[…] Annonce, démenti : les discussions sur la deuxième phase du Scaf semblent progresser, mais sans qu’un accord industriel soit encore signé.  […]