Le X-60A pour rattraper le retard américain en hypersonique

X-60A démonstrateur hypersonique
Le X-60A sera largué d'un avion porteur. Crédit : GO Launch.
L’US Air Force va utiliser un démonstrateur initialement développé pour le marché des nanolanceurs comme banc d’essais pour ses technologies d’armes hypersoniques futures.

La grande famille des « X-Planes » s’enrichit d’un nouveau numéro, le deuxième cette année. Après le X-59 QueSST qui doit explorer le vol supersonique (relativement) silencieux, voici le X-60A, dédié au vol hypersonique.

Développé par Generation Orbit Launch Services (GO Launch) de Chamblee, en Géorgie, sous contrat de l’US Air Force Research Laboratory (AFRL), le X-60A n’est pas un vraiment un démonstrateur. Il s’agit plutôt un banc d’essais volant, qui doit permettre de multiplier les essais en vol de technologies hypersoniques.

Cet article compte 730 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar