Guillaume Faury appelle à l’union sur le Scaf

Le système Scaf vu par Airbus. Crédit : Airbus
Le président d’Airbus a appelé à la fusion des projets d’avions de combat du futur en Europe. Un vœu pieux pour l’instant, mais logique, dans un climat géopolitique compliqué.

Guillaume Faury a appelé à un rapprochement des programmes européens d’avion de combat du futur en joignant à terme, une fois la question du Brexit réglée, le Scaf franco-allemand et le Tempest, qui allie Britanniques, Italiens et Suédois.

« L’Europe a besoin d’un projet solide pour sécuriser sa souveraineté aérienne et spatiale », a déclaré le P-DG d’Airbus dans une interview au Sunday Times. « Pouvons-nous faire un projet aujourd’hui à l’heure du Brexit ? Probablement pas. Donc, il est important que le Scaf continue d’avancer. Y aura-t-il la possibilité d’avoir un seul projet européen plus tard ? Je l’espère », a-t-il ajouté.

Cet article compte 330 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar