Thales Alenia Space et SSL vont étudier la constellation de Telesat

Le démonstrateur LEO Vantage de SSL à son arrivée à Vostotchniy. Il a par la suite été perdu au lancement le 28 novembre 2017. Crédit : SSL.
L’opérateur canadien Telesat a décidé de confier la préparation de sa constellation pour la connectivité à haut débit à une alliance entre l’européen Thales Alenia Space et l’américain SSL.

C‘est un peu une vieille alliance qui se reforme dans les constellations. En 1994, Loral Space, Alcatel et Alenia s’étaient associées (avec DASA, futur Airbus Defence & Space Allemagne), pour réaliser la constellation Globalstar concurrente d’Iridium. Depuis, la division satellite de Loral est devenue SSL et est passée sous le contrôle du canadien Maxar. De leur côté, Alcatel Satellites et Alenia Spazio ont fusionné pour former ce qui est aujourd’hui Thales Alenia Space, maître d’œuvre des secondes générations aussi bien de Globalstar que d’Iridium.

Le 30 juillet, les deux industriels ont annoncé la création d’un nouveau consortium pour le développement de la future constellation sur orbite basse de l’opérateur canadien Telesat qui vise le marché de la connectivité à haut débit en bande Ka, en concurrence avec OneWeb et le projet Starlink de SpaceX.

Cet article compte 540 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

analyseur
Invité

ou est Airbus dans tout ca?