Rolls-Royce veut promouvoir un carburant 100 % sans pétrole

Alecsys carburant SAF
Le démonstrateur ALECSys monté sur un Trent 1000 modifié. Crédit : Rolls-Royce.

Rolls-Royce ne veut pas laisser passer le moment de l’avion propre. Le motoriste britannique, en difficulté par ailleurs, a annoncé qu’il allait faire des essais moteurs avec un carburant 100 % sans pétrole. Jusqu’à présent, tous les carburants dits écologiques étaient des mélanges à 25 % ou 50 %. Le but est de faire baisser les émissions de CO2 jusqu’à 75 % sur l’ensemble du cycle de production et d’utilisation par rapport aux carburants conventionnels. L’idée de Rolls-Royce est de prouver qu’il est possible de voler désormais avec un carburant composé de résidus végétaux ou d’huiles recyclées.

Les tests commenceront au cours de ce mois à Derby, en Angleterre, sur un moteur Trent. Celui-ci comportera aussi le démonstrateur ALECSys (Advanced Low Emissions Combustion System), qui vise à améliorer le rendement de la combustion au sein du moteur. Ces différents éléments font partie des développements de l’UltraFan, le projet de moteur de prochaine génération, qui doit permettre de remplir les objectifs de CleanSky avec une réduction des émissions de 25 %. L’UltraFan, qui devait être prêt à voler en 2025, a finalement été relégué au niveau de démonstrateur technologique. La crise actuelle de l’aérien joue plutôt en faveur de Rolls-Royce, qui va pouvoir mener ses développements en même temps que le prochain grand projet d’avion.

Le carburant SAF, qui sera utilisé pour ces essais, a pour sa part été produit par World Energy à Paramount, en Californie, et livré par Shell Aviation et le néerlandais SkyNRG.

Cet article compte 240 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar