Oslo tente de déterminer le coût de ses F-35A

F-35A Norvège
Un F-35A norvégien, avec le bossage contenant son parachute de freinage. Crédit : T. Gjerde - Forsvaret.
Un audit est en cours en Norvège pour que soit déterminé le coût exact de l’acquisition par le pays de 52 F-35A commandés en 2012. Seule certitude, ce sera plus que prévu.

L‘affaire secoue le petit monde de la défense norvégienne depuis avril et a été récemment remise au goût du jour par les médias russes, trop contents de pouvoir tacler le F-35A américain au moment où celui-ci est proposé pour le renouvellement des avions de combat d’un autre de ses pays voisins, la Finlande.

Selon les révélations du quotidien Bergens Tidende du 29 avril, le montant de l’achat et de l’équipement de 52 F-35A, commandés à Lockheed Martin en 2012, s’élèverait aujourd’hui 97,6 Md de couronnes (10,1 Md€), soit 16 Md de couronnes de plus que le prix prévu, ramené aux conditions économiques de 2019. Le ministre de la Défense, Frank Bakke-Jensen, n’a pas confirmé ce chiffre. Lorsque le Comité permanent de contrôle et des affaires constitutionnelles du Storting, le Parlement norvégien, lui en a demandé un, il n’a pas pu en donner.

Cet article compte 500 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar